L'association

NOS VALEURS

LA NATURE

BILAN CARBONE

L’association s’engage depuis ses débuts pour compenser l’empreinte carbone de ses activités. Elle sensibilise au respect de la nature et à la préservation de la biodiversité.

CHARTE ÉCORESPONSABLE

En dehors des valeurs de tolérance, d’équité et de partage, l’association anime une démarche éthique et humaine pour un juste équilibre en l’homme et la nature.

ÉTHIQUE

Tous les ans nous évaluons l’impact carbone de nos activités, dans les domaines mesurables dans létat actuel de nos connaissances.

L’ÉVALUATION CARBONE

UNE CHARTE D'ÉCORESPONSABILITÉ

ÉTHIQUE

_AB09525-Modifier-2

EXTRAIT DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L’ASSOCIATION

ARTICLE 7 – INTÉGRITÉ DES ACTIVITÉS
Les adhérents s’engagent à respecter les règles de bon sens dans le fonctionnement des activités, de respect de la nature et de respect des personnes suivant les lois en vigueur dans le pays, notamment celles régies par le Code de l’Environnement et plus particulièrement son article L411-1, modifié par LOI n°2016-1087 du 8 août 2016 – art. 149 (V).

ARTICLE 8 – ÉTHIQUE DANS LES ACTIVITÉS
L’association et ses adhérents s’engagent à veiller à la préservation de la nature, de la faune et de la flore dans le cadre de ses activités, conformément à l’article L411-1, modifié par LOI n°2016-1087 du 8 août 2016 – art. 149 (V), du Code de l’Environnement. Elle participe à la sensibilisation de la protection de la biodiversité par le volet pédagogique de l’image photographique. Elle entretient des liens étroits avec les associations de protection de la nature adhérentes à France Nature Environnement et tout autre organisme agréé par le ministère de l’environnement. Dans le cadre de ses activités, l’association et ses adhérents s’engagent à ne pas perturber, déranger ou détruire tout ou partie de la flore et la faune sauvage, conformément à l’article L411-1, modifié par Loi n°2016-1087 du 8 août 2016 – art. 149 (V), du Code de l’Environnement. Les activités de loisir photographique ne peuvent justifier aucun manquement ou bien aucune dérogation au respect de la nature. Conformément à l’article 4, c’est le bureau qui a la charge des requêtes en cas de manquement. Dans le cadre de ses activités, l’association et ses adhérents s’engagent à recycler les déchets matériels et consommables dans un circuit adapté et agréé.

EXTRAIT DU CODE DE L’ENVIRONNEMENT

 Article L411-1, Modifié par LOI n°2016-1087 du 8 août 2016 – art. 149 (V)

Version consolidée au 21 avril 2018


I. – Lorsqu’un intérêt scientifique particulier, le rôle essentiel dans l’écosystème ou les
nécessités de la préservation du patrimoine naturel justifient la conservation de sites
d’intérêt géologique, d’habitats naturels, d’espèces animales non domestiques ou
végétales non cultivées et de leurs habitats, sont interdits :
La destruction ou l’enlèvement des oeufs ou des nids, la mutilation, la destruction,
la capture ou l’enlèvement, la perturbation intentionnelle, la naturalisation d’animaux
de ces espèces ou, qu’ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur
utilisation, leur détention, leur mise en vente, leur vente ou leur achat ;
La destruction, la coupe, la mutilation, l’arrachage, la cueillette ou l’enlèvement
de végétaux de ces espèces, de leurs fructifications ou de toute autre forme prise par
ces espèces au cours de leur cycle biologique, leur transport, leur colportage, leur
utilisation, leur mise en vente, leur vente ou leur achat, la détention de spécimens
prélevés dans le milieu naturel ;
La destruction, l’altération ou la dégradation de ces habitats naturels ou de ces
habitats d’espèces ;
La destruction, l’altération ou la dégradation des sites d’intérêt géologique,
notamment les cavités souterraines naturelles ou artificielles, ainsi que le prélèvement,
la destruction ou la dégradation de fossiles, minéraux et concrétions présents sur ces
sites ;
La pose de poteaux téléphoniques et de poteaux de filets paravalanches et antiéboulement
creux et non bouchés.


II. – Les interdictions de détention édictées en application du 1°, du 2° ou du 4° du I ne portent pas sur les spécimens détenus régulièrement lors de l’entrée en vigueur de l’interdiction relative à l’espèce à laquelle ils appartiennent.

Source : https://www.legifrance.gouv.fr/

Pour se rencontrer

Contact

Nous suivre

Journée compensation

Bilan Carbone 2018

Journée de plantation d’une haie, le samedi 29 février 2020. Un total de 900 pieds ont été plantés sur la commune de Coutières-Les Châteliers-Chantecorps.