12e Concours photo

Graphisme & matières

Romain CHAVE – Portes-lès-Valence (Drôme)
Natrix natrix helvetica
Cette photo a été prise en mai 2019 dans la Réserve naturelle régionale (RNR) du Bocage des Antonins, en Deux-Sèvres, dans le cadre du suivi scientifique de la réserve. La lumière rasante de fin de journée a produit cet effet de clair-obscur sur les écailles de la couleuvre à collier helvétique.
Canon EOS 1300 D – 105 mm – f/3,5 – ISO 100 – 1/250s
Dominique BERTHE – Valines (Somme)
Libellule fauve femelle
Une branche sculpturale d’orme champêtre où se mélangent robustesse et fragilité en harmonie avec la beauté trapue et envoûtante de son hôte : la libellule fauve femelle. Photo réalisée en mai 2020 à Valines (80) à l’aide d’une feuille de papier en fond et d’un flash.
Canon 5 D Mark IV – 100 mm – f/16 – ISO 100 – 1/200s
Nicolas De VAULX – Draguignan (Var)
Vautour fauve
Cette photo a été prise en juin 2020 dans les Gorges du Verdon lorsque les vautours fauves frôlent les parois dans une zone particulièrement graphique avec ces bandes de couleur dessinées par la roche.
Canon EOS 5 D Mark III – 700 mm – f/18 – ISO 1250 – 1/2000s

Lumières & couleurs

Bastien PRÉVOST – Bort-Les-Orgues (Corrèze)
Le pic noir
Au printemps 2020, le photographe a suivi et photographié le pic noir en forêt de Mormal-Locquignol (Nord). Plus de quinze sessions d’affût lui ont été nécessaires pour obtenir cette mise en lumière précise de l’oiseau contrastant avec l’obscurité de la forêt.
Nikon D500 – 150-600 mm – f/6,3 – ISO 1600 – 1/2500s
Marie SAJOUS – Montbartier (Tarn-et-Garonne)
Inspiration Monet
La photo est une peinture d’eau ou macro d’eau, réalisée dans un ruisseau à Sarlat (Dordogne) en juillet 2020. L’objectif placé au ras de l’eau, le but est de trouver des lignes d’eau qui, avec les cailloux du lit du ruisseau, donneront ces formes graphiques et ces couleurs.
Nikon Z 6 – 105 mm Macro – f/4 – ISO 6400 – 1/6400s
Loïc LANNOU – Saint-Michel-sur-Orge (Essonne)
Les spatules blanches
Quelques zones peu profondes des plans d’eau du Parc du Marquenterre (Somme) offrent des reposoirs aux échassiers. Le soleil d’une belle journée de janvier a embelli l’envol de ce groupe de spatules blanches.
Nikon D800E – 500 mm – f/6,3 – ISO 500 – 1/800s

Paysages

Joëlle LE BIGOT – Lanfains (Côtes d’Armor)
L’éclair
Ce magnifique cumulonimbus a pris forme face au soleil couchant avec des couleurs flamboyantes dans la soirée d’un mois d’août orageux. Le hasard a voulu qu’un éclair vienne sublimer ce ciel tourmenté.
Nikon D60 – 70 mm – f/4,5 – ISO 400 – 1/80s
Matthieu GASTINOIS – Saint-Hilaire-de-Loulay (Vendée)
Au fond du canyon
Dans le canyon des Gueulards, à Omblèze (Drôme), entre les deux falaises, la végétation est luxuriante. Les blocs rocheux et les troncs sont couverts de mousses et de lichens, les fougères dressent leurs frondes vers le ciel et les arbres s’élancent tels des géants.
Canon EOS 6D Mark II – 14 mm – f/7,1 – ISO 400 – 1/40s
Virgil DECOURTEILLE – Poitiers (Vienne)
Aube sur les icebergs flottants
Cette photo a été prise en juillet 2019 au trépied, par -20°C, par vent faible, à la base Dumont d’Urville dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF). Malgré l’impression que donne ce mirage, ces mastodontes de glaces sont figés dans la banquise.
Nikon D4 – 300 mm – f/6,7 – ISO 320 – 1/2s

Faune

Denis KEITH – Chartres (Eure-et-Loir)
Le hibou des marais
Une fin d’après-midi en hiver, ce rapace au regard envoûtant et si sporadique en Eure-et-Loir, se réveille dans une friche. Il s’étire dans le froid et se prépare à la chasse. La photo a été prise d’une voiture, avec filet de camouflage, objectif posé sur un bean-bag.
Canon EOS 7D Mark II – 500 mm – f/5,6 – ISO 1250 – 1/1000s
Joël QUARDON – Sautron (Loire-Atlantique)
Les gros becs
Cette photo a été prise au cours de l’hiver, en Loire-Atlantique autour des mangeoires, depuis un affût fixe sur un terrain privé. Une petite chute de neige a donné une ambiance originale à cette scène de bagarre assez fréquente entre ces oiseaux assez querelleurs.
Nikon D810 – 300 mm – f/5 – ISO 400 – 1/320s
Jacky MONTASSIER – Neuvillette-en-Charnie (Sarthe)
Le renard et le campagnol
La photo a été prise à main levée, par temps nuageux, à 300 m du domicile du photographe. Son attention a été attirée par un rassemblement de pies. Dans ses jumelles il a aperçu un renard. Il l’a approché à 100 m, puis à 30 m. Le renard a joué avec un campagnol.
Nikon D500 – 500 mm – f/5,6 – ISO 6400 – 1/2000s

Macro

Philippe CROAYNE – Pernes-les-Fontaines (Vaucluse)
Lasius niger
Cette photo a été réalisée en lumière naturelle sur un talus du canal de Carpentras à environ 15 cm du sujet. Le photographe avait repéré la veille, un arbuste de genêts attaqué par quelques colonies de pucerons savamment protégés par des fourmis noires des jardins.
Nikon D750 – 105 mm macro – f/25 – ISO 4000 – 1/250s
Aimé MARTIN – Herblay (Val-d’Oise)
La Vague et le Charançon
Comment s’évader pendant ce printemps 2020 si particulier ? Cette photo a été prise le 3 mai 2020 en observant les insectes du jardin. Ce charançon de l’iris des marais semble surfer sur la fleur qui le protège, le nourrit et où il se reproduit.
Panasonic Lumix DC-G9 – 45 mm – f/9 – ISO 200 – 1/25s
Nicolas PERIAUT – Corbère (Pyrénées-orientales)
Spider
Les argiopes frelons et lobées sont très fréquentes dans la garrigue méditerranéenne. Dès le mois de juillet, il est relativement facile de les trouver. La photo a été réalisée en juillet 2020, à main levée (moyennant quelques acrobaties), dans la Plaine du Roussillon, à Millas (Pyrénées Orientales).
Canon EOS 7D Mark II – 100 mm macro f/5,6 – ISO 800 – 1/320s

Flore

Philip CHARBIT – Nice (Alpes-Maritimes)
Impressionnisme
Lors de ses recherches de spots, le photographe emprunte presque toujours le même chemin à Saint-Maximin-La-Sainte-Baume (Var). Ce matin-là, il découvre cette fleur bien exposée et bien isolée par rapport à l’arrière-plan. A même le sol, avec une mise au point rigoureuse, il a composé ce tableau impressionniste.
Nikon D750 – 180 mm macro f/3,2 – ISO 100 – 1/400s
Nicolas PERIAUT – Corbère (Pyrénées-Orientales)
Pink
Avant le durcissement des règles sanitaires, le 15 mars 2020, le photographe a profité d’une belle journée pour aller arpenter le bois près de son domicile. Le printemps est bien là, les fleurs sortent peu à peu de leur torpeur hivernale. Photo réalisée à main levée.
Canon EOS 7D Mark II – 100mm macro f/3,2 – ISO 1000 – 1/400s
Emmanuel GRAINDEPICE – Thun-l’Evêque (Nord)
Fritillaria meleagris
Rare dans le Nord, la fritillaire pintade affectionne les milieux frais, comme ici une prairie humide. Photo réalisée à la lumière douce d’une matinée printanière. La mise en valeur du sujet a été réalisée avec un bokeh constitué d’éléments de végétation disponibles à proximité.
Canon EOS 6D Mark II – 200 mm – f/4 – ISO 100 – 1/400s