Un grand jardin en lisière…

Exposition

Christophe Ingrand ”mammifère omnivore”

Un grand jardin en lisière de hameau, au milieu de grandes cultures, dans le sud des Deux-Sèvres. Pour les précédents propriétaires, il était à la fois jardin d’ornement, potager, verger. Pendant une dizaine d’années, cisailles à la main, j’ai couru derrière la tondeuse le nez au ras du sol à guetter le pissenlit et la taupinière.
Un jour, le chant du rouge gorge qui m’observait m’a fait lever les yeux. Combien d’espèces d’oiseaux se nourrissent, se reproduisent dans le jardin ? Que sont ces papillons que j’observe autour du romarin ? C’est quoi cette rosette de feuilles ? Une orchidée ! Il y a une aeschne bleue qui patrouille autour du bassin, une rosalie des Alpes sur la souche pourrissante du chêne, des criquets et une mante religieuse dans les herbes qui progressivement remplacent la pelouse… Le jardin en partie aseptisé s’est transformé petit à petit en observatoire permanent de la nature « banale » où il fait bon ne rien faire. Ici, pas de sujet exceptionnel, que des maillons essentiels à la vie ! Il m’arrive d’en prélever un, le temps d’une photo, pour alimenter ce catalogue qui, je l’espère, ne deviendra pas le témoin de l’apocalypse biologique annoncé.